Zone euro

Actualités Zone euro

Banque centrale européenne à Francfort

La BCE n'exclut pas d'autres baisses de taux

L'institut « devait déclarer qu'il restait prêt à ajuster tous ses instruments, y compris le taux de la facilité de dépôt, le cas échéant », afin de soutenir l'économie en zone euro et faire en sorte que l'inflation remonte à son objectif proche de 2% de manière durable, souligne le compte-rendu. Le taux sur les dépôts des banques qui dorment au guichet des banques centrales de la zone euro avait été maintenu en janvier à -0,5%. Ce dispositif est censé encourager les banques à distribuer du crédit aux ménages et aux entreprises, en vue de soutenir la croissance et in fine les prix.

Euro qui explose

Faillite de votre banque : la protection de votre argent bientôt modifiée

En revanche, la création d'un fonds de garantie unique au niveau de la zone euro apparait moins centrale. Cette proposition vise à mettre en commun tous les fonds de garantie nationaux. Si par exemple une banque non systémique espagnole fait défaut, les banques françaises, au travers de leurs cotisations obligatoires au FGDR, seraient mises à contribution pour indemniser les déposants espagnols. L'objectif de ce mécanisme fédéral de couverture est donc double. Il s'agit d'accroître les fonds disponibles pour gérer les défaillances de petites banques mais aussi d'introduire une solidarité au sein de la zone euro.

Jeune femme retirant de l'argent à un distributeur

« Retirer de l'argent à l'étranger, ça coûte cher »

Comme en zone euro, les banques ne sont pas censées facturer, dans leurs DAB, des frais de retraits additionnels aux ressortissants de l'UE étrangers. Elles peuvent facturer, en revanche, des frais de change. Certaines ont même mis en place un sytème de « change dynamique », une pratique qui consiste à proposer au voyageur européen de retirer dans la devise du pays où il se trouve, mais d'être débité en euros. Une option qui le dirige souvent, de manière déloyale, vers l'offre de change la plus…

Courbe négative

La BCE table sur une chute de « 5 à 12% » du PIB en zone euro en 2020

Cette violente récession devrait être suivie d'une « reprise » si les mesures de confinement sont progressivement levées, mais « sa vitesse et son ampleur » sont elles-mêmes « hautement incertaines », a poursuivi Christine Lagarde lors d'une conférence de presse virtuelle. « La zone euro fait face à une contraction économique d'une magnitude et vitesse jamais vues en temps de paix », a-t-elle souligné.

Forum Zone euro

CTO / PEA ... rendement ETF

C'est plus complexe, les ETF peuvent être physique sur PEA (si action zone Euro) et synthétique en CTO. Un des intérêts du CTO est de permettre d'avoir des ETF physique sur des actions hors zone euro (impossible en PEA). [Message de Theblueline] PEA: Après cinq ans, exonérés d'impôts sur le revenus mais soumis qu'aux prélèvements sociaux de 17,2%.

un peu d'argent?

Il existe un outil particulièrement adapté aux circonstances exceptionnelles que nous vivons. Il a déjà été utilisé à plusieurs reprises dans l'histoire, au Royaume-Uni, en 1752, ou encore lors de la guerre de Sécession aux Etats-Unis : ce sont les bons perpétuels, que l'on peut aussi appeler la « rente perpétuelle ». L'intérêt de ce mécanisme est que le capital emprunté n'est jamais remboursé. Seules les charges d'intérêt le sont, de façon perpétuelle. On pourrait donc mutualiser ces remboursements entre les Etats de la zone euro.

avis sur UC proposées en AV

[Message de michel2] Bonjour à tous, Je m'apprête à ouvrir une assurance vie chez BforBank, et vu le nombre d'UC qu'ils proposent je suis un peu perdu. Il y a une option pour se faire conseiller, et on m'a proposé des fonds. Avant d'y aller, j'aurais voulu avoir votre avis. Quelques détails importants sur mon profil, je recherche un équilibre entre perte de capital et performance, et un investissement prudent ; sachant que je souhaite investir 1500€ dans un premier temps (2000 maximum, soit 2%…

Livret européeen ?... kezaco

mais je pense que c'est peut être un fake utilisant leur nom. je questionne leur département anti fraude [Message de poam5356] Sauf que s'il faut démêler des problèmes liés à l'investissement.. Bonjour pour le faire avec un pays qui ne fait pas partie de la zone euro, qui n'offre pas les mêmes garanties que la zone euro, et avec qui il faudra s'expliquer en anglais.

Autres articles

Achat par carte bancaire à l'étranger : comparatif des frais

Toutefois, des exceptions demeurent. En effet, dans certaines banques, les tarifs peuvent être différents selon la zone géographique de paiement (notamment pour la Suisse ou pour l'espace économique européen). Ces mêmes tarifs peuvent également, en fonction des banques, être appliqués pour des paiements en euros mais effectués hors zone euro ou pour des paiements en devises dans la zone euro (cas de certains achats via internet).

€STR : taux interbancaire de la zone euro

L'€STR est donc un taux d'intérêt interbancaire de référence du marché en zone euro. Autrement dit, il indique combien une banque doit payer lorsqu'elle emprunte de l'argent. D'après la méthodologie utilisée par la Banque centrale européenne (BCE), l'Ester est publié à 8h, sur la base des transactions réalisées la veille, tous les jours d'ouverture de Target 2 (la plateforme de paiement de l'Eurosystème), soit du lundi au vendredi hors jours fériés.

Euribor : définition, taux et graphiques de l'Euribor

En novembre 2020 , ce panel se compose de 19 banques des pays de la zone euro (pays membre dès l'origine ou l'ayant intégré par la suite) ainsi que de grandes banques d'autres pays réalisant d'importantes opérations dans la zone euro. On retrouve dans le panel les banques françaises suivantes : BNP Paribas, HSBC France, Société Générale, Natixis/BPCE et Crédit Agricole SA.

Eonia : le taux de référence du marché interbancaire de la zone euro

Lors de la mise en place de la monnaie unique, l'Eonia, pour Euro Overnight Index Average ou en français le « TEMPE » (Taux Euro Moyen Pondéré de la zone Euro au jour le jour), est devenu l'un des principaux taux de référence du marché monétaire de la zone euro. Sa première cotation a eu lieu le 4 janvier 1999 au soir. Depuis le 2 octobre 2019, la méthodologie de calcul de l'Eonia a été modifiée dans le but d'accompagner la transition vers l'€STR, le nouvel indicateur de référence, qui remplacera définitivement l'Eonia à compter de 2022.