Prêteur

La Fiche d'information standardisée européenne (Fise)

Si l'offre a été émise par l'intermédiaire d'un courtier (ou d'un intermédiaire en crédit), ses coordonnées (nom, téléphone, adresse postale …) doivent être indiquées. S'il a fourni un service de conseil, sa recommandation doit aussi être indiquée. Sa rémunération (par l'emprunteur et/ou par la banque prêteuse) doit également être mentionnée.

La protection des consommateurs en matière de crédit

A compter de la réception de cette offre, le prêteur doit maintenir ses conditions pendant au moins 30 jours. Quant à l'emprunteur, il ne peut accepter immédiatement l'offre, et dispose d'un délai minimum de réflexion de 10 jours, débutant le lendemain de la réception de l'offre. Celle-ci ne peut donc être valablement acceptée et retournée qu'à l'expiration de ce délai. Jusqu'à la signature de l'offre, l'établissement de crédit ne peut refuser une délégation d'assurance si le contrat proposé…

Rachat de crédits : fonctionnement et coût

Si ce regroupement comprend un crédit renouvelable, l'établissement qui met en place l'opération doit impérativement rembourser directement le prêteur initial. Lorsque le regroupement de crédit porte sur la totalité du montant restant dû d'un crédit renouvelable, le prêteur doit rappeler à l'emprunteur la possibilité de résilier le contrat afférent et doit lui proposer d'adresser sans frais la lettre de résiliation signée par l'emprunteur.

Crédit renouvelable : fonctionnement et dangers du crédit revolving

Tout d'abord, la loi oblige les prêteurs à désigner le « crédit renouvelable » par cette seule appellation dans leurs documents publicitaires ou commerciaux, à l'exclusion de tout autre. De plus, les publicités doivent donner un exemple représentatif du crédit, qui porte sur un montant de 500, 1 000 ou 3 000 euros, avec le nombre d'échéances et leur montant. Si le montant du crédit dépasse 1 000 euros, le prêteur a l'obligation d'accompagner l'offre de crédit renouvelable d'une proposition de crédit amortissable. Cette dernière doit permettre à l'éventuel emprunteur de comparer aisément et clairement les deux offres.

Actualités Prêteur

Une femme avec des billets de 100 euros

Prêt immobilier : comment changer d'assurance emprunteur

Pour qu'une substitution d'assurance soit acceptée, elle doit présenter des quotités et garanties au moins équivalentes à celles réclamées par la banque. Or, les refus ne sont pas rares. « Les établissements prêteurs usent de très nombreuses manœuvres dilatoires pour empêcher leurs clients d'aller au bout de leur demande : problème de capital restant dû, de durée restante, il manque un papier qui se trouve bien dans le courrier, les garanties ne sont pas équivalentes alors qu'elles le sont, demande de frais de résiliation… », dénonce Magnolia qui évalue le taux de refus à 15%... quand les banques répondent. « Dans un cas sur trois, la banque ne répond pas à notre demande », constate Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia.

Une personne donnant des billets à une autre personne

Prêt familial : à partir de quel montant faut-il le déclarer aux impôts ?

Il vous arrive de prêter de l'argent à votre famille ou à vos proches ? Attention : au-delà d'une certaine somme, ce prêt, qu'il donne lieu ou non au versement d'intérêts, ne peut se faire de façon informelle. Le code général des impôts prévoit en effet une obligation de déclaration à l'administration fiscale, qui inclut la date, le montant et les conditions du prêt, ainsi que les noms et adresses du prêteur et de l'emprunteur. Cette déclaration se fait au plus tard le 15 février de l'année suivant l'octroi du prêt, à l'aide d'un formulaire numéroté 2062.

Homme effectuant un achat en ligne par carte bancaire

Paiement en plusieurs fois : les meilleures solutions pour étaler vos dépenses

Comment ça marche ? - Le 3 ou 4 fois par carte bancaire, c'est le paiement fractionné dans sa forme originelle. Ses atouts : la simplicité et la rapidité. Considéré comme une simple facilité de paiement, il permet en effet aux prêteurs d'alléger la procédure d'octroi. Résultat : il suffit généralement de présenter une pièce d'identité et un numéro de carte bancaire pour avoir 9 chances sur 10 d'obtenir un feu vert en quelques minutes.

La Cour de cassation en 2009

Crédit immobilier et TEG erroné : nouvelle jurisprudence défavorable aux emprunteurs

C'est donc au juge qu'il revient de tirer les conséquences de l'inexactitude. Le prêteur n'encourt plus l'annulation du taux d'intérêt convenu mais il peut être « déchu de son droit aux intérêts dans la proportion fixée par le juge, au regard notamment du préjudice subi par l'emprunteur » et de « la gravité du manquement commis par le prêteur », dit la Cour. Elle précise dans un second arrêt que cette « déchéance du droit aux intérêts » peut être « totale ou partielle ». C'est le juge qui décide.

Forum Prêteur

Remboursement, nouveaux taux ?

- Si le Prêteur ne prononce pas la déchéance du terme : le Prêteur peut percevoir des intérêts de retard dont le taux maximum sera le taux fixe des prêts à l'accession sociale (PAS) d'une durée inférieure à 12 ans, en vigueur au moment de l'émission de l'offre.

Choix entre parts SCPI ou LMNP

- Assurance proposée par le prêteur qui s'ajoute aux échéances de remboursement du prêt :

Avance sur titres (crédit Lombard) et nantissement de PEA

Le prêteur va toutefois exiger une garantie supplémentaire (peut-être pour couvrir le risque plus important?): le nantissement d'un actif que le l'emprunteur possède. Le nantissement donne le droit au prêteur de se rembourser avec cet actif en cas de défaut de l'emprunteur.

Le Montant des Intérêts Périodiques doit-il être Arrondi où non ?

Il me faut bien l'avouer : Je reste perplexe quand je vois toute l'énergie développée pour trouver des Arguments Littéraires de la part des Emprunteurs ou des Avocats Défenseurs à l'encontre ou en faveur des Prêteurs, alors que si peu s'intéressent au Calcul Exact des Intérêts Périodiques dans un Échéancier, en particulier à leurs Arrondis, en tant que Valeurs Monétaires, qui en favoriserait la Compréhension et la Vérification ! :