PME - Petites et moyennes entreprises

Actualités PME

Travail de bureau

Entreprises : les retard de paiements moins longs en moyenne

En termes de trésorerie, le coût des retards pour les PME était de 19 milliards d'euros en 2018, selon l'Observatoire des délais de paiements de la Banque de France. Ces trous de trésorerie seraient responsables de 25% des faillites de PME, selon le médiateur national des relations inter-entreprises Pierre Pelouzet, cité dans un rapport du centre de réflexion Terra Nova, publié également mardi.

Billets de 50 et 100 euros

Epargne : les banques ne taxeront pas les dépôts des « particuliers habituels »

Les banques qui ponctionnent leurs clients sont des établissements de gestion de fortune « qui visent de très gros patrimoines » avec des « comptes courants supérieurs à un million d'euros », et « il n'est pas question que ceci s'applique aux particuliers habituels ou aux PME », a soutenu le patron de la banque de France.

Logo Qonto

Néobanque : Qonto a convaincu 50 000 PME en 2 ans

Qonto prévoit de multiplier son chiffre d'affaires par 4 entre 2018 et 2019, et de doubler le nombre de ses collaborateurs pour atteindre le nombre de 300 fin 2020. Elle espère également travailler avec 3% des PME en 2020, contre 1,5% actuellement. A l'appui de cette croissance, Qonto annonce l'arrivée de nouvelles fonctionnalités d'ici la fin de l'année.

Ours et taureau

Epargne : le PEA assoupli et reboosté

Le plafond du PEA-PME est assoupli. Il était pour l'heure fixé à 75 000 euros de versement. Désormais, il s'agit d'un plafond cumulé, de 225 000 euros au total, sur un PEA et un PEA-PME détenus par un même contribuable. Plus concrètement, si vous n'avez pas atteint le plafond de versement sur votre PEA, vous pouvez en profiter pour dépasser l'ex-plafond de 75 000 euros sur votre PEA-PME. Exemple : si vous avez 120 000 euros sur votre PEA, vous pouvez miser 105 000 euros sur le PEA-PME. En revanche, le plafond du PEA (150 000 euros), lui, ne bouge pas : cet assouplissement ne profite qu'au PEA-PME.

Forum PME

les conséquences de l'inconséquente instabilité fiscale

[Message de buffetophile] "L'AFG (Association Française de la Gestion financière) et France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) publient ce jour les résultats de l'enquête annuelle France Invest‐AFG sur le niveau et la nature de la collecte réalisée en 2018 par les gestionnaires de FCPI (fonds communs de placement dans l'innovation) et de FIP (fonds d'investissement de proximité), instruments dédiés au financement des entreprises innovantes et des PME régionales. Les…

Gestion du PEA

Correction : "Mes PEA".... Non, mon PEA. Ou alors vous avez en plus un PEA-PME.

Conseils épargne & placements

-8k€ en bourse + 8k€ en AV profil dynamique + 1k€ en prêts aux PME: je trouve que ça fait un peu trop sur des produits à risque.

les rendez vous de l'investissement productif

Ensuite, et auprès d'un public suffisamment averti/éduqué, il s'agira de définir comment il est possible de diffuser/développer cette appétence pour investir dans l'entreprise, et surtout comment la développer dans le cadre spécifique dont relèvent les PME ; acheter un certain nombre d'actions cotée sur un leader économique, ce n'est pas pareil de de souscrire sur longue durée dans une PME locale …

Autres articles

PEA-PME : fonctionnement et fiscalité du PEA pour les PME

Le « Plan Épargne en Actions PME » est un dispositif gouvernemental destiné à orienter l'épargne des Français vers le financement des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Il permet de placer jusqu'à 225 000 euros et de bénéficier d'une exonération fiscale des revenus après 5 ans.

FCPI et défiscalisation

Jusqu'en 2017, le dispositif était également éligible à l'impôt sur la fortune : le contribuable pouvait bénéficier d'une réduction d'impôt sur l'ISF égale à la moitié de ses versements au prorata du quota de PME éligibles au sein du FCPI. La réduction ISF pouvait ainsi atteindre 50% des versements nets si le FCPI s'était engagé à investir 100% de ses avoirs en PME éligibles. Cette réduction était plafonnée à 18.000 euros par an et s'imputait sur le plafonnement global des défiscalisations PME et Holding ISF de 45.000 euros par an.

Défiscalisation et FIP

L'actif d'un FIP doit être composé d'un minimum de 70% de titres de PME éligibles de moins de 7 ans. Sont également éligibles les parts de PME de plus de 7 ans qui nécessitent un investissement supérieur à la moitié du chiffre d'affaires annuel moyen des cinq années précédentes, afin d'intégrer un nouveau marché géographique ou un nouveau marché de produits.

WeShareBonds : Une rémunération entre 2,3% et 8% selon les projets

Lancée en 2016, WeShareBonds (littéralement : « Nous partageons des emprunts obligataires ») est une plateforme de financement participatif qui met en relation des PME françaises avec des épargnants et des investisseurs professionnels. Immatriculée à l'Orias en tant que conseiller en investissement participatif depuis juin 2016, WeShareBonds propose comme mode de placement du prêt obligataire.