PFU - Prélèvement forfaitaire unique

Flat tax (PFU) : l'impôt à taux unique sur l'épargne

Contrairement à son prédécesseur utilisé jusqu'en 2012 (le PFL ou prélèvement forfaitaire libératoire), le PFU n'est pas libératoire. Cela signifie que les contribuables devront déclarer les revenus de l'épargne, qu'ils aient déjà été soumis au PFU ou non, et pourront choisir d'opter pour une imposition au barème progressif si cela est plus intéressant pour eux. A l'inverse, pour les revenus concernés qui n'ont pas ou que partiellement subi le PFU, le fisc calculera le complément nécessaire à l'application de ce PFU sur la feuille d'impôt.

Fiscalité des livrets bancaires : quel impôt sur les gains ?

Les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 25 000 euros pour les personnes célibataires, divorcées ou veuves, ou à 50 000 euros pour les personnes soumises à une imposition commune peuvent demander à être dispensés du prélèvement de la part fiscale du PFU, lors du versement de leurs intérêts de livrets. Dans cette situation, ces revenus seront soumis de la même façon au PFU (ou, sur option, au barème), mais sans avoir eu à avancer de contributions fiscales lors du versement.

Fiscalité de l'épargne : les impôts 2022 sur les placements

Si depuis 2018, le régime commun est de soumettre les revenus de placement au prélèvement forfaitaire unique, il est cependant possible d'opter pour une imposition au barème progressif plutôt qu'à ce taux forfaitaire. Dans ce cas, c'est une option globale qui doit être demandée lors de la déclaration annuelle des revenus : tous les intérêts et produits de placement sont alors taxés en fonction du niveau de revenu du contribuable selon le barème progressif, entre 0% et 45%. Cette option s'avère…

Fiscalité de l'assurance vie : les impôts en cas de rachat

Pour les versements effectués depuis le 27 septembre 2017, les gains sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 12,8%. Lors de sa déclaration d'impôt sur le revenu, l'épargnant pourra toutefois opter pour une imposition au barème (option globale à tous les revenus du patrimoine). Dans cas, le PFU déjà prélevé viendra en déduction de l'impôt dû, et en cas de solde négatif, sera restitué.

Actualités PFU

Livret A

Hausse du Livret A : combien ça va vous coûter ?

S'ils étaient fiscalisés, comme c'est le cas des autres supports d'épargne, les centaines de milliards d'euros du Livret A, du LDDS, du LEP et des anciens PEL généreraient des recettes pour les finances publiques : 30% des intérêts annuels en cas d'application du PFU. Selon l'estimation de l'Observatoire de l'épargne réglementée de la Banque de France, le manque à gagner lié à l'avantage fiscal et social accordé à l'épargne réglementée équivalait ainsi en 2020 à un effort financier de l'Etat de…

Chrono, argent

Epargne : dernier jour pour éviter un prélèvement fiscal sur vos intérêts bancaires

La fiscalité de l'épargne a été grandement simplifiée avec la réforme du prélèvement forfaitaire unique (PFU), surnommé « flat tax », en vigueur depuis 2018. Sauf régime spécifique (enveloppes exonérées ou partiellement défiscalisées du PEA, de l'assurance vie, du Livret A, du LDDS...), la fiscalité est la même pour tous les gains issus du capital financier : 12,80% d'impôt sur le revenu et 17,20% de cotisations sociales. Soit 30% au total. Le panel de placements concernés par la flat tax s'étend ainsi des comptes à terme aux revenus boursiers en passant par les livrets bancaires « classiques » ou à l'épargne logement : les PEL et CEL ouverts depuis janvier 2018 sont en effet soumis à l'impôt dès la première année de détention.

Déclaration ISF

Macron : la suppression de l'ISF sans effets discernables sur l'investissement

Instaurée en 2018 dans le but d'encourager les contribuables les plus aisés à investir dans l'économie, cette réforme a supprimé l'impôt sur la fortune et créé un impôt sur la fortune immobilière (IFI), et mis en place un prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital (PFU, ou « flat tax »).

Un dividende

Impôts : comment déclarer vos dividendes en 2021 ?

Pour ce faire, les actionnaires ont le choix entre le régime fiscal par défaut et l'imposition au barème de l'impôt sur le revenu. Par défaut, les revenus du capital sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% dont 12,8% d'impôt sur le revenu. Le PFU est prélevé à la source au moment du versement des dividendes. Il est donc considéré comme un acompte d'impôt qui ne tient ni compte des abattements auxquels vous pouvez prétendre, ni de votre préférence éventuelle pour le barème progressif.

Forum PFU

Livret Paris Partage : meilleur placement actuel de type livret !?

C'est le PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique) : 30% des intérêts sont prélevés sous forme d'impôt et prélèvements sociaux avant le versement du reste à l'association (voir infographie du Parisien qui confirme le calcul de poam). [Message de DoMo] Le calcul je l'ai bien compris c'est la phrase de fin que je ne comprends pas. Sur les 125 € pour associations, il y a 27,75€ de pfu. Pourquoi poam5356 les retire une 2e fois dans la phrase de fin?

Prélévements sociaux sur PEL

Pfu 12,8 [Message de Lelaboratoire] En général il y en a "que" deux lignes pour séparer les impôts et les cotisations sociales. [Message de moietmoi] sur les relevés, bnp et sg, il y a le détail...cependant l'assiette étant la même pour chaque cotisation , le détail n'est pas utile, sauf à la compréhension

Ligne "impôt proportionnel" sur avis d'imposition

Dans mon cas, l'opération ne s'annule pas totalement. Il reste encore quelques dizaines d'euros (l'avis d'impôt du premier message est un exemple trouvé sur le web). [Message de Manu215] Cela signifie que tu as perçu les intérêts bruts auxquels n'a pas été prélevé le PFU.

Question avant d'ouvrir un CTO - calcul du TMI

Refuseriez vous une augmentation de salaire sur ce principe? [Message de MChat] Les revenus du CTO (plus-value ou dividendes) serons donc imposé à hauteur de 28,2% (PS 17,2% + IR 11%) pour une partie, et 30% (PFU) pour celle dépassant la tranche de 30%.