PFU - Prélèvement forfaitaire unique

Flat tax (PFU) : l'impôt à taux unique sur l'épargne

Contrairement à son prédécesseur utilisé jusqu'en 2012 (le PFL ou prélèvement forfaitaire libératoire), le PFU n'est pas libératoire. Cela signifie que les contribuables devront déclarer les revenus de l'épargne, qu'ils aient déjà été soumis au PFU ou non, et pourront choisir d'opter pour une imposition au barème progressif si cela est plus intéressant pour eux. A l'inverse, pour les revenus concernés qui n'ont pas ou que partiellement subi le PFU, le fisc calculera le complément nécessaire à l'application de ce PFU sur la feuille d'impôt.

Fiscalité de l'épargne : les impôts 2022 sur les placements

Si depuis 2018, le régime commun est de soumettre les revenus de placement au prélèvement forfaitaire unique, il est cependant possible d'opter pour une imposition au barème progressif plutôt qu'à ce taux forfaitaire. Dans ce cas, c'est une option globale qui doit être demandée lors de la déclaration annuelle des revenus : tous les intérêts et produits de placement sont alors taxés en fonction du niveau de revenu du contribuable selon le barème progressif, entre 0% et 45%. Cette option s'avère…

Fiscalité des livrets bancaires : quel impôt sur les gains ?

Les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 25 000 euros pour les personnes célibataires, divorcées ou veuves, ou à 50 000 euros pour les personnes soumises à une imposition commune peuvent demander à être dispensés du prélèvement de la part fiscale du PFU, lors du versement de leurs intérêts de livrets. Dans cette situation, ces revenus seront soumis de la même façon au PFU (ou, sur option, au barème), mais sans avoir eu à avancer de contributions fiscales lors du versement.

Fiscalité de l'assurance vie : les impôts en cas de rachat

Pour les versements effectués depuis le 27 septembre 2017, les gains sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 12,8%. Lors de sa déclaration d'impôt sur le revenu, l'épargnant pourra toutefois opter pour une imposition au barème (option globale à tous les revenus du patrimoine). Dans cas, le PFU déjà prélevé viendra en déduction de l'impôt dû, et en cas de solde négatif, sera restitué.

Actualités PFU

Un dividende

Impôts : comment déclarer vos dividendes en 2022 ?

Pour ce faire, les actionnaires ont le choix entre le régime fiscal par défaut et l'imposition au barème progressif de l'impôt sur le revenu. Par défaut, les revenus du capital sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%, dont 12,8% d'impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux. Le PFU est prélevé à la source au moment du versement des dividendes. Il est donc considéré comme un acompte d'impôt qui ne tient ni compte des abattements auxquels vous pouvez prétendre, ni de votre préférence éventuelle pour le barème progressif.

Impôt sur le revenu

Bourse : comment déclarer aux impôts vos plus-values et vos pertes

Mais avant de remplir les cases, et pour comprendre ce que vous faites, un petit retour sur la fiscalité des revenus de placement s'impose. Par défaut, les plus-values générées par la vente des lignes de votre compte-titres sont soumises au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% (12,8% au titre de l'impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux). Vous avez toutefois la possibilité d'y renoncer en optant pour le barème progressif de l'impôt sur le revenu, qui s'applique alors à l'ensemble de vos revenus financiers. Cette deuxième option vous permet de bénéficier, sous certaines conditions, de l'abattement pour durée de détention d'au moins 50%, inapplicable en cas d'imposition au PFU. Nous y reviendrons un peu plus bas.

Bitcoin

Impôt : comment éviter que vos bitcoins soient taxés

Depuis 2019, les gains perçus sur l'achat et la vente de cryptomonnaies, comme le bitcoin, l'ether ou encore le dogecoin sont imposables. Sauf si le montant total de vos plus-values ne dépasse pas 305 euros par an, auquel cas elles sont exonérées d'impôts. Au-delà de ce plafond, vos gains seront systématiquement soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Soit 12,8% d'impôt et 17,2% de prélèvements sociaux.

Pluie monnaie

Impôts : la flat tax de Macron a-t-elle permis le « ruissellement » ?

Au moment de présenter le PFU, Emmanuel Macron avait notamment avancé deux arguments. La simplicité d'abord : le PFU tend à unifier le régime fiscal des placements, puisqu'il s'applique aux intérêts (livrets, comptes à terme, parts sociales, etc.), aux dividendes, aux plus-values de cession de valeurs mobilières, ainsi que, selon la date de souscription, aux revenus des assurances vie et des PEA. L'attractivité ensuite : le PFU a été présenté comme une manière de rapprocher la fiscalité française de la norme européenne en la matière.

Forum PFU

rachat assurance-vie : PFU ou IRPP

J'ai le sentiment que dans notre situation, l'IRPP serait plus intéressant que le PFU, mais comment se fait le calcul ? personnellement, je part du principe que notre taux d'imposition à 0% est plus intéressant que celui à 7,5% du PFU mais j'ai l'impression que mon raisonnement est trop simple.

Plus-values 2021 suivies de moins-values 2022

De plus le PFU est appliqué au choix lors de la déclaration pour les plus value mobilière. Les dividendes eux sont imposés à la source au PFU sauf dispense. [Message de Triaslau] Ta investit dans quoi pour avoir du levier? Des dérivés ? [Message de Buffeto] tu ne PEUX pas avoir de MV 2022 fiscales ou comptables pour une simple raison ...

Déclaration gains CFD indices

Soit les PV sont intégrées à vos autre revenus et le barème est appliqué, soit les PV ne sont pas intégrées et sont imposées au PFU. C'est la case 2OP pour faire le choix.

Stratégie d'investissement (débutant)

Sur un CTO, les plus-value et dividendes sont imposés au PFU à 30% ou bien PS+ barème de l'impôt.