Michel Sapin

Actualités Michel Sapin

Ministère de l'économie et des finances, Bercy, Paris

Bercy : 3 infos insolites sur le ministère de l'Economie

Des abeilles à Bercy ! Depuis 4 ans, c'est une réalité. En juillet 2015, Michel Sapin, le ministre de l'époque, donne son feu vert à l'installation de ruches sur le toit de Bercy. Trois autres sont inaugurées le 26 avril 2017, dans les galeries des douves. Objectif : marquer l'engagement de l'Etat dans la protection de l'environnement et la préservation de la biodiversité. Ce week-end, les participants aux Journées du patrimoine pourront ainsi goûter du miel made in Bercy, en présence de l'apiculteur.

frais bancaires, tarifs bancaires

Frais bancaires : le comparateur public de tarifs sert-il vraiment à quelque chose ?

[Le comparateur public de tarifs bancaires vise à permettre « à tout le monde de comparer gratuitement les tarifs des services de base […] afin de faire en sorte que la concurrence s'exerce dans de bonnes conditions », s'enthousiasmait, au lancement de ce site, Michel Sapin alors ministre des Finances et des Comptes publics. Trois ans plus tard, la mission est-elle accomplie ?]

Pierre-Edouard Batard, Isabelle Ferrand

Crédit Mutuel : Pierre-Edouard Batard nouveau directeur général de la Confédération nationale

Pierre-Edouard Batard a commencé sa carrière à la direction du Trésor. De 2012 à 2016, il devient conseiller du ministre du Travail puis des Finances avant de devenir directeur adjoint de cabinet de Michel Sapin, alors ministre de l'Économie et des Finances, à l'automne 2016.

Femme effectuant un paiement par carte bancaire sur un terminal de paiement

Carte bancaire : pourquoi certains buralistes la refusent-ils encore sous 10 euros ?

Pourtant, il y a maintenant un peu plus de 3 ans, en juin 2015, Michel Sapin, ministre de l'Economie de l'époque, annonçait, à l'occasion d'Assises des paiements organisés à Bercy, une « révolution » : celle de la modernisation des façons de payer en France. Une ambition portée dans le cadre d'une « stratégie nationale », qui fixait notamment un objectif : généraliser l'acceptation de la carte bancaire, promue au rang de moyen de paiement préféré des Français, à partir d'un euro.

Choisir un taux

Impôt : taux neutre, familiarisé ou conjugalisé, comment s'y retrouver ?

Flash-back. La réforme du mode de perception de l'impôt sur le revenu a été esquissée en juin 2015 par Michel Sapin, alors ministre des Finances. Elle a commencé à se concrétiser lors de l'été 2016. A l'époque, le taux de prélèvement n'est pas au cœur des discussions. Dans ses communications, Bercy évoque alors un « taux de prélèvement à la source » et une alternative : le « taux neutre », pour éviter de transmettre son « taux personnalisé à l'employeur ». Quand le secrétaire d'Etat au Budget de l'époque Christian Eckert s'est mis à écumer les centres d'impôt, l'expression « taux neutre » restait de mise.

Michel Sapin en août 2014

Chiffres 2018 de l'économie française : « la fin des illusions » sur Macron (Sapin)

Les indicateurs en baisse de l'économie française en 2018 sonnent « la fin des illusions » autour de la politique d'Emmanuel Macron, estime Michel Sapin, ancien ministre de l'Economie et conseiller de François Hollande, dans une tribune parue vendredi sur le site de Libération.

Michel Sapin en 2014

L'objectif de croissance 2018 jugé « extrêmement difficile » à atteindre par Michel Sapin

L'ex-ministre des Finances PS Michel Sapin a estimé jeudi qu'il serait « extrêmement difficile » pour la France d'atteindre son objectif de 1,8% de croissance en 2018, victime de « mauvaises décisions » du gouvernement, qui maintient le cap malgré tout.

Michel Sapin en août 2014

Divorce Arkéa-Crédit Mutuel : Michel Sapin prend position à son tour

Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances de la fin du quinquennat Hollande, a publié cette semaine un communiqué « saluant la création du mouvemente Restons mutualistes », lancé début juillet par un autre ancienne ministre socialiste, Marylise Lebranchu. « J'ai toujours considéré que l'unité du Crédit Mutuel, dans le respect de l'autonomie de chacune de ses entités, était et est la seule solution d'intérêt général », développe Michel Sapin. « Je soutiens pleinement la démarche de Marylise Lebranchu, ancienne ministre et élue bretonne, dont l'attachement à son territoire et son développement n'est plus à démontrer. »

Michel Sapin en 2012

Déficit budgétaire en baisse : Sapin et Eckert critiquent la Cour des comptes

Cela « balaye définitivement le procès injuste et inutile qui avait été fait à notre gestion des finances publiques au début de 2017, et aux critiques qui ont été portées » contre nos prévisions budgétaires, écrivent Michel Sapin et Christian Eckert dans un communiqué commun. « Loin de l'insincérité, terme avancé avec légèreté par le premier président de la Cour des Comptes, loin des vaines polémiques gouvernementales autour de cette prétendue insincérité, c'est au contraire la prudence de nos prévisions qui doit être soulignée », ajoutent-ils.

Michel Sapin en août 2014

Réforme de l'ISF : un « bouclier fiscal » à 5 milliards d'euros, estime Michel Sapin

Invité de Questions d'info LCP-franceinfo-Le Monde-AFP, Michel Sapin a évalué à « 5 milliards le bouclier fiscal de cette nouvelle majorité », qu'il a comparé au « 1 milliard » du « bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy ». « Combien sur ces 5 milliards vont vers les 100 premières fortunes ? », a-t-il interrogé, demandant que « Bercy, le gouvernement, que le président de la République publient la somme dont vont bénéficier les 100 premiers bénéficiaires, les 100 premières fortunes de France », afin qu'on s'aperçoive de « la concentration considérable » de l'effet des mesures proposées.

Michel Sapin en 2014

Flat tax : Sapin dénonce une « injustice fiscale »

Si Michel Sapin a reconnu certaines « continuités » avec les budgets précédents, notamment sur la réduction des déficits et la baisse des impôts sur les sociétés, il a en revanche vivement critiqué la transformation de l'ISF en « impôt sur la fortune immobilière » : « La fortune immobilière c'est les petites fortunes. Il fallait maintenir l'impôt sur la fortune financière », a-t-il plaidé.

Des pièces et des maisons

Assurance de prêt : la résiliation annuelle va redonner du pouvoir à l'emprunteur

La loi Sapin 2 a été adoptée définitivement par l'Assemblée nationale le 8 novembre. Sauf censure du Conseil constitutionnel sur ce point, elle étend la possibilité de substitution d'une assurance de prêt immobilier par une autre au-delà de la première année du crédit.