Jérôme Cahuzac

Actualités Jérôme Cahuzac

Une homme et une valise pleine de billets

Fraude, blanchiment, corruption : la « criminalité en col blanc » a explosé depuis 5 ans

Toutefois, ce n'est pas seulement ce type de criminalité qui a explosé, c'est aussi la volonté des pouvoirs publics de la combattre. 2013, en effet, c'est l'année de « l'affaire Cahuzac », du nom du ministre du Budget de l'époque, condamné depuis pour fraude fiscale. « Dès lors, l'arsenal répressif se renforce », rappelle Thomas de Ricolfis. « Cela a formé un cercle vertueux mais aussi une inflation d'affaires. » Et avec elle, un allongement des délais de traitement, pouvant laisser l'impression d'une forme d'impunité.

Jérôme Cahuzac

Jérôme Cahuzac, condamné à 4 ans pour fraude fiscale, devrait échapper à la prison

Cinq ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale du quinquennat de François Hollande, l'ancien héraut de la lutte contre l'évasion fiscale s'est également vu infliger une peine d'amende de 300.000 euros et cinq ans d'inéligibilité. Pour son avocat Eric Dupond-Moretti, Jérôme Cahuzac « ne mérite pas la prison », a-t-il affirmé à la sortie de l'audience. Il va immédiatement demander un aménagement de sa peine. La loi permet pour toute peine allant jusqu'à deux ans d'emprisonnement, et en l'absence de récidive, la possibilité d'un aménagement immédiat.

valise et voyage

« C'est très simple » : l'évasion fiscale expliquée au procès Cahuzac

Cinq ans après le plus retentissant scandale du quinquennat de François Hollande, l'ancien avocat se retrouve seul face aux juges avec Jérôme Cahuzac, qui a fait appel de sa condamnation à 3 ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment. La banque genevoise Reyl, qui hébergeait le compte de Cahuzac sous le nom de code « Birdie », comme son patron François Reyl, ont eux renoncé à contester leur condamnation à l'amende maximale. En première instance, le banquier suisse avait expliqué…

Jérôme Cahuzac

Affaire Cahuzac : les circuits sinueux de l'argent

Les Cahuzac ont aussi utilisé, de 2003 à 2010, les comptes de la mère de Jérôme Cahuzac, Thérèse Mazières, pour y déposer des chèques de patients anglais de leur clinique de chirurgie capillaire. Cet argent (plus de 200.000 euros) a servi à payer des vacances en famille à l'île Maurice ou en Corse.

Jérôme Cahuzac

Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac de retour devant les juges

Le procès a révélé les secrets bancaires d'un couple dans la tourmente. Dans les années 90, il fallait placer l'argent qui coulait à flot de la florissante clinique d'implants capillaires gérée par les époux. Ce sera plutôt la Suisse pour lui, l'île de Man pour elle. Leur patrimoine global dissimulé est estimé à 3,5 millions d'euros. L'argent s'est retrouvé à hauteur de 600.000 euros sur le compte suisse de Jérôme Cahuzac, transféré en 2009 de Genève à Singapour, à hauteur de 2,7 millions d'euros sur le compte de l'île de Man géré par Patricia Cahuzac, et pour près de 240.000 euros de chèques versés sur les comptes de la mère de l'ex-chirurgien.

Bercy en 2013

Le 31 décembre, le guichet de régularisation des évadés fiscaux sera définitivement fermé

Créé par circulaire en juin 2013, dans un contexte de polémique provoqué par l'affaire Jérôme Cahuzac, ministre du Budget mis en cause - et depuis condamné pour fraude fiscale et blanchiment -, le service permettait aux détenteurs d'un compte caché de se manifester spontanément auprès de l'administration fiscale. Le régime de majoration et pénalités de droit commun était appliqué mais avec un aménagement à la baisse pour les contribuables considérés comme « passifs », car ayant hérité d'avoirs auxquels ils n'avaient pas touché. Ces derniers échappaient en outre à la menace d'une procédure pénale.

Centre des impôts

Les comptes bancaires et le patrimoine des élus sous surveillance

Créée en janvier 2014 à la suite de l'affaire Cahuzac (1), la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATP) a pour mission, explique son site web, de « promouvoir la probité et l'exemplarité des responsables publics ». Pour cela, elle recueille, vérifie et publie les déclarations de patrimoine et d'intérêts de plus de 15 000 responsables publics : ministres, parlementaires, présidents de métropoles, de conseils départementaux, régionaux, etc.

Centre des finances publiques

Impôts 2014 : des recours en hausse constante dans les centres des finances publiques

L'affaire des 60 parlementaires en délicatesse avec le fisc. L'affaire Thomas Thévenoud, forcé à démissionner du gouvernement pour s'être soustrait à ses obligations déclaratives. Deux motifs de mécontentement pour les contribuables venus évoquer leurs difficultés à payer leur dû dans les centres des impôts : « Les collègues se font un peu agresser » à ce sujet, affirme auprès de cBanque Florence Toquet, secrétaire nationale de Solidaires-Finances publiques, qui se présente comme le premier de…

Michel Sapin

Remaniement : Michel Sapin arrive aux Finances, Montebourg récupère l'Economie

Depuis ce midi, l'horizon s'est dégagé. Bernard Cazeneuve quitte Bercy pour succéder au nouveau Premier ministre, Manuel Valls, place Beauvau, au ministère de l'Intérieur. Une belle promotion pour l'ancien député-maire de Cherbourg qui avait remplacé Jérôme Cahuzac, accusé de fraude fiscale, au Budget en mars 2013. Promotion également pour Benoît Hamon, qui récupère l'Education nationale, aux dépens de Vincent Peillon. Sylvia Pinel, enfin, part au Logement, en remplacement de Cécile Duflot.

Jérôme Cahuzac

Jérôme Cahuzac confesse d'autres erreurs plus récentes

Ce geste en direction du parti dont il a été exclu, et qui risquait de voir son candidat éliminé dès le premier tour s'il se présentait, ne signifie pas pour autant que la parti socialiste soit définitivement débarrassé de l'hypothèque Cahuzac en Lot-et-Garonne. Interrogé sur un retour dans la ville dont il a été maire de 2001 à 2012, et une circonscription dont il fut trois fois député, Jérôme Cahuzac conclut l'entretien en lançant : « j'aime trop ce territoire où j'ai tant d'amis véritables et courageux pour l'oublier. Je reviendrai. »

Jean-François Copé

Affaire Cahuzac : les réactions après l'aveu de l'ancien ministre du Budget

Le premier secrétaire du PS a assuré que Jérôme Cahuzac s'était « exclu de fait du Parti socialiste ». « Par ses actes d'une extrême gravité, incompatibles avec les exigences de la vie politique et des mandats publics, la possession d'un compte à l'étranger pour frauder le fisc abritant des centaines de milliers d'euros, et par ses mensonges intolérables vis-à-vis du président de la République, de la représentation nationale et des Français, Jérôme Cahuzac s'est exclu de fait du Parti Socialiste », écrit Harlem Désir.

Jérôme Cahuzac

Cahuzac : retour sur les dates clefs de l'affaire des comptes à l'étranger

Le site d'information Mediapart ouvre le dossier en révélant que Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, avait détenu jusqu'au début 2010 un compte à l'Union des banques suisses (UBS). Jérôme Cahuzac « a détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l'Union des banques suisses (UBS) de Genève », écrit le média en ligne, assurant disposer de « nombreux témoignages » et « éléments documentaires probants » qu'il ne cite pas directement.