Informations bancaires

Actualités Informations bancaires

Un compte Boursorama

Boursorama : la pub avec Brad Pitt, « une grosse erreur de communication » ?

L'association des Américains accidentels milite pour faire cesser la discrimination envers les Franco-américains. Ces derniers, à cause du Fatca - un règlement fiscal qui impose aux banques de faire remonter les informations bancaires des bi-nationaux au fisc français puis américain – rencontrent des difficultés à conserver un compte bancaire. Dans plusieurs banques en ligne – dont Boursorama et ING -, c'est tout simplement impossible, d'après l'association des Américains accidentels. Cette dernière, par l'intermédiaire de plusieurs centaines de ses adhérents, a d'ailleurs porté plainte en mars dernier contre ces banques pour discrimination.

Une femme surfe sur une application mobile bancaire dans un parc

Bankin', Linxo… Les agrégateurs ont-ils encore un avenir ?

Cette promesse a permis aux leaders du marché, Bankin' et Linxo, de séduire respectivement 3,3 millions et 2,8 millions d'utilisateurs, ainsi qu'à d'autre acteurs notables tels que Budget Insight, Fiduceo, Wishizz, LaFinBox, de s'imposer sur le marché de l'agrégation. Pour profiter du service, l'utilisateur sélectionne ses banques dans la liste d'établissements proposés et renseigne ses identifiants. L'agrégateur prend alors le relais et récolte les informations bancaires grâce à la technique dite du « web scrapping » (comprenez l'extraction des données d'un site web, en l'occurrence l'espace client de la banque).

Relevé de compte, frais et calculatrice

Banque : 40 000 comptes menacés de clôture à cause d'une loi américaine

L'origine du problème : le Foreign account tax compliance act (Fatca), un règlement fiscal américain qui impose aux banques étrangères d'identifier leurs clients de nationalité américaine et de transférer leurs informations bancaires au fisc américain. Mais, parmi ces clients, certains – surnommés « Américains accidentels » car ils n'entretiennent aucuns liens avec les Etats-Unis - sont dans l'incapacité de transmettre aux banques la totalité des informations demandées dans le cadre du Fatca, notamment un numéro de sécurité sociale américain.

Test des cartes bancaires des banques en ligne

Boursorama Banque et ING visées par une plainte pour discrimination

En effet, le Fatca, un réglement américain, impose aux banques de faire remonter à l'administration fiscale française puis américaine les informations bancaires de ces bi-nationaux, sous peine de lourdes sanctions financières. Pour les éviter, certaines enseignes refusent des clients franco-américains.

Piratage informatique sur mobile

Téléphone mobile : 10 millions de victimes de cyberattaque en 2018

Il souligne l'explosion des menaces de type « Trojan-Dropper », dont la part a presque doublé pour passer de 8,63% à 17,21%. Ce système contourne la protection du smartphone pour y injecter des logiciels malveillants à l'image des chevaux de Troie bancaires mobiles qui permettent de voler les informations bancaires en ligne. 151 359 packs d'installation de ce type ont été détectés, soit 1,6 fois plus que l'année précédente. Attention aussi aux ransomwares, utilisés par les pirates pour empêcher de se connecter à son appareil et réclamer une rançon pour s'y connecter.

drapeau usa

Une loi américaine peut-elle entraîner la faillite des banques en Europe ?

Le scandale HSBC au début des années 2010 – des clients américains fortunés se voyaient proposer de placer leurs avoirs en Suisse - n'a pas été sans conséquence sur les banques comme sur certains de leurs clients. Suite à cette affaire et afin de traquer les fraudeurs fiscaux, les Etats-Unis ont mis en place le Foreign Account Tax Compliance Act (Fatca) ou loi sur la conformité fiscale des comptes étrangers. Celle-ci oblige les établissements bancaires étrangers à signaler à l'administration…

Alain Colin DG Monabanq (septembre 2018)

Pourquoi Monabanq se devait d'accueillir les Franco-Américains

Le Fatca, pour Foreign Account Tax Compliance Act (en français, loi sur la conformité fiscale des comptes étrangers), est un règlement fiscal qui impose aux banques d'identifier les individus de nationalité américaine, puis de transférer leurs informations bancaires à l'administration fiscale outre-Atlantique. En cas de non-respect, les établissements sont passibles d'une pénalité pouvant atteindre 30% de leurs flux financiers en provenance des Etats-Unis. Dans les faits, ce ne sont pas les banques qui envoient directement les informations bancaires outre-Atlantique. Elles les transmettent à l'administration fiscale française qui les envoie à son tour au fisc américain.

Fabien Lehagre

Banque en ligne : pourquoi les Américains accidentels ne peuvent pas y accéder ?

Le Fatca impose aux établissements bancaires d'identifier les individus de nationalité américaine ou qui présentent des indices d'américanité, puis de transférer leurs informations bancaires au fisc américain. En cas de manquement, les banques sont soumises à des pénalités de 30% sur tous les flux financiers en provenance des Etats-Unis. Dans les faits, pour pouvoir faire respecter le Fatca à l'étranger, les Etats-Unis ont négocié avec la plupart des pays des accords intergouvernementaux (IGA). »

Touche ID, Apple Pay

Apple Pay : Fortuneo et le Crédit Mutuel Arkéa croquent la pomme

Les clients du groupe breton - attention, uniquement ceux équipés d'une carte MasterCard - peuvent ainsi régler leurs achats sans contact grâce à leur mobile, sans autres limites de montant que celles de la carte physique. Côté sécurité, promet Arkéa dans un communiqué : « Lorsque le client utilise sa carte de crédit ou de débit avec Apple Pay, les informations bancaires de sa carte ne sont stockées ni dans l'appareil ni dans les serveurs Apple (…). Chaque transaction fait (…) l'objet d'une autorisation via un code de sécurité à usage unique. »

drapeau suisse

Paradis fiscaux : la Suisse absente de la « liste noire » française

Depuis, une rencontre, le 27 janvier dernier en marge du forum économique de Davos, entre Nicolas Sarkozy et Doris Leuthard, présidente de la Confédération helvétique, avait permis d'apaiser les relations entre les deux voisins. Apaisement confirmé, vendredi dernier, par la publication conjointe d'un communiqué annonçant la reprise du processus de ratification de la convention, qui permettra à terme l'échange d'informations bancaires en vue de démasquer d'éventuels fraudeurs fiscaux. Selon ce communiqué, la Suisse a également accepté que Bercy utilise la liste HSBC, dans ce même but.

Logo HSBC sur un immeuble

Une partie de la liste des évadés fiscaux aurait été volée

La France a-t-elle acheté des informations bancaires ? C'est en tout cas ce que laisse entendre le Parisien de mercredi. Selon le quotidien, un ex employé de la HSBC Private Bank de Genève a dérobé « des milliers d'informations sur des comptes bancaires avant de les transmettre à la France ».

Forum Informations bancaires

virement en attente disparu La Banque Postale

Si c'est un comportement normal, pourquoi l'argent ne reste-il pas dans la liste des Opérations à venir tant que le solde n'a pas été pas crédité : ça fait peur quand même de voir de l'argent "disparu" on est au 21e siècle et les banques n'affichent pas des informations bancaires exactes ? Par contre les opérations prévues au débit restent bien dans la liste des opérations en attente !