Gestion libre

La gestion libre en assurance vie

La gestion libre est un mode de gestion d'un contrat d'assurance vie. Comme son nom l'indique, elle permet à l'épargnant de gérer seul et à sa guise ses investissements. Ainsi, il choisit lui-même les supports sur lesquels il souhaite placer son argent (fonds euro ou unités de compte), et dans quelle proportion. De même, c'est lui qui est maître de ses arbitrages, qu'il réalise alors ponctuellement, ou qu'il programme pour que leur exécution soit automatique.

Bourse en ligne : comparatif des offres des banques et courtiers

Nous indiquons aussi les comptes proposés pour investir en bourse, parmi le compte-titres ordinaire (CTO), le plan d'épargne en actions (PEA), le PEA-PME et le PEA jeunes. Autre critère différenciant étudié : les modes de gestion accessibles : gestion libre, gestion sous mandat et gestion conseillée.

Assurancevie.com Suravenir PER : Jusqu'à 350 € de prime pour les nouveaux clients

Le courtier en ligne Assurancevie.com offre une prime allant jusqu'à 300 euros pour une première souscription à son contrat Suravenir PER, quel que soit le mode de gestion choisi. La prime versée représente 1% du montant investi à l'ouverture, dans la limite de 300 euros, et à condition d'effectuer un versement initial d'au moins 1 500 €. En cas d'option pour la gestion libre, ce montant doit être investi à 35% sur des unités de comptes.

Contrat d'assurance-vie Digital Vie de Altaprofits : 300 euros pour découvrir Digital Vie

En plus d'une gestion libre et d'une gestion assistée, Altaprofits propose sur ce contrat la gestion sous mandat. Cette « délégation de la gestion d'arbitrage », accessible à partir de 300 euros de versements, donne accès à 5 orientations de gestion proposées par Lazard Frères Gestion, permettant d'investir en parallèle entre 0% et 75% sur le fonds en euros Suravenir Rendement. Ce mode de gestion engendre des frais de gestion UC supplémentaires de 0,24% (soit au total 0,84% par an au lieu de 0,60% en gestion libre).

Actualités Gestion libre

Argent liquide et décoration de Noël

Livrets, assurance vie et PER : toutes les primes et bons plans du début 2022

Puissance Avenir : jusqu'au 18 janvier 2022. Tout nouveau client peut espérer jusqu'à 350 euros avec Puissance Avenir. Si vous optez pour la gestion libre, le bonus est de 1% du montant versé, pour une prime plafonnée à 300 euros, à condition d'effectuer un versement initial d'au moins 1 500 euros (avec 35% en UC minimum). Si vous optez pour la gestion pilotée, la prime équivaut là encore à 1% du montant investi, avec un même plafond de 300 euros, mais la prime peut atteindre 350 euros si le versement initial est de 10 000 euros.

Logo de Suravenir

Assurance vie : jusqu'à 2,50% pour les fonds euros de Suravenir en 2020

Concrètement, le fonds euros dynamique Suravenir Opportunités continue à surperformer la concurrence avec 2% nets de frais de gestion pour 2020, contre 2,40% en 2019. Le taux du fonds euros classique Suravenir Rendement se maintient à 1,60% comme l'an passé à condition d'être en gestion pilotée. En gestion libre, l'assureur sert 1,30% pour 2020. Cette distinction de rémunération entre gestion libre et mandat d'arbitrage est nouvelle pour ce fonds euros.

Cadeau en espèces

Epargne : les bons plans pour placer vos étrennes et primes de fin d'année

Ainsi, pour l'ouverture d'un contrat Evolution PER, assuré par Aviva, vous pouvez recevoir 200 euros à condition d'y verser au moins 4 000 euros à l'ouverture. Cette prime est accessible aussi bien avec un mandat de gestion que si vous préférez la gestion libre. Avec la gestion libre, toutefois, la prime est conditionnée au versement d'au moins 30% du capital initial sur des unités de compte (UC), soit 1 200 euros pour 4 000 euros à l'ouverture. Les UC se distinguent des fonds euros par leur absence de garantie en capital. Le point positif est qu'elles ont, de fait, un potentiel de rendement plus élevé que les fonds euros classiques.

Course, podium

Epargne retraite : le palmarès des meilleurs PER

Les PER en ligne se différencient bien plus en fonction de l'assureur gérant le produit, qu'en fonction du courtier qui le vend. Ainsi les deux PER en ligne de l'assureur SwissLife, proposés par les courtiers Placement-direct.fr (PER Placement-direct) et Altaprofits (Titres@PER), sont les PER donnant accès au plus grand nombre de supports en UC : près de 700 chez Altaprofits et plus de 1 000 chez Placement-direct. Les investisseurs avertis partisans de la gestion libre trouveront là un matériau à leur convenance. A noter, Titres@PER a une originalité supplémentaire : ce contrat est accessible dès 100 euros de versement, quand la norme des PER en ligne se situe plutôt à 1 000 euros.

Forum Gestion libre

Les risques d'une gestion libre pour un débutant

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'informations concernant le pour et le contre de prendre un profil gestion libre d'une AV pour un débutant.

Assurance vie gestion libre ou pilotée

Je suis novice. Merci. [Message de Buffeto] la gestion libre ne s'adresse pas trop aux novices , sauf aux novices qui sont décidés à passer du temps pour devenir moins novices [Message de Bayard667] C'est mon cas.

Transfert de PER : erreur dans le choix des supports et dans la gestion libre

Doit-on comprendre que le mode gestion libre n'était valable que pour le PER dont vous avez souhaité transférer le contenu, alors qu'il semble que le nouveau PER souhaité ne vous aura pas été affecté en cette gestion libre, sauf peut-être sur option ?? Dans le comparatif, elle est proposée comme disponible .... ;) , mais n'est peut-être pas forcément souhaitée ....

PER : gestion horizon ou pilotée

j'étudie l'ouverture d'un PER. On me conseille fortement une gestion horizon (avec les 3 profils classiques de gestion) plutôt qu'une gestion libre. Cependant en gestion libre, il y a des options gratuites d'arbitrage comme sécurisation des plus value, anti-loss... contrairement à la gestion horizon. Dans mon raisonnement, prendre une gestion libre en calquant fidèlement les répartitions des unités de compte proposées en gestion horizon me semble du coup plus avantageux, sans risque supplémentaire (même moins) ou sans connaissance exigée. Mon interlocuteur me déconseille fortement ce raisonnement en argumentant qu'il faut maîtriser. Qu'en pensez-vous? Vous remerciant,