François Hollande

Actualités François Hollande

HLM à Marseille

Le mouvement HLM craint une « crise du logement » après 2022

« Les pouvoirs publics, dans 6 mois (après les élections présidentielle et législatives, NDLR), devront comprendre qu'ils auront une crise du logement à gérer dans le prochain quinquennat », a prévenu l'ex-ministre du Logement sous la présidence de François Hollande (2016-2017).

Emmanuel Macron

Prêt immobilier, assurance vie, Livret A... Pourquoi Macron ne gère pas très bien son argent

Combien « pèse » Emmanuel Macron à l'approche de la fin de son mandat ? Sa déclaration de situation patrimoniale qui vient d'être publiée au Journal officiel du 9 décembre lève le voile sur l'épargne dont dispose le chef de l'Etat. Et elle en dit long sur la gestion de ses deniers personnels. L'ancien ministre de l'Economie de François Hollande apparaît prudent, voire même très prudent pour quelqu'un qui touche environ 15 000 euros bruts par mois.

Facture énergie

Gaz et électricité : les dangers du blocage des prix pour les ménages

En 2011, pour faire face à des hausses massives des tarifs réglementés du gaz et de l'électricité, le Premier ministre François Fillon avait décidé un gel des prix. Le Conseil d'Etat avait contesté ce choix mais le gouvernement avait maintenu son cap à l'approche de la présidentielle de 2012. Résultat, deux mois après l'élection de François Hollande, la plus haute juridiction française avait imposé de réviser rétroactivement les tarifs et d'augmenter les factures sur la base des coûts passés. Sept millions de foyers chauffés au gaz avaient vu leur facture bondir de 40 euros par mois en moyenne.

Flèches menant vers 5 tirelires cochon

Livret A, LEP, PEL... Quel est le meilleur produit d'épargne réglementée pour vous ?

Avant d'arriver au pouvoir, en 2012, François Hollande avait fait une promesse : doubler le plafond du Livret A. On ne peut pas, en effet, profiter sans limite des produits d'épargne réglementée. Chacun affiche un plafond de versement, qui ne peut être dépassé que par les intérêts capitalisés au fil des années. La promesse du socialiste devenu président de la République n'a pas été tenue. De 15 300 euros avant son élection, le plafond du Livret A est passé à 22 950 euros. Celui du LDDS a, en revanche, bien été doublé, passant de 6 000 à 12 000 euros. Le CEL, lui, est limité à 15 300 euros, Le LEP à 7 700 euros et le Livret Jeune à 1 600 euros.

Cour des Comptes

Le budget 2022 sévèrement critiqué

« Le Haut conseil regrette ces conditions de saisine », indique-t-il dans son avis, ajoutant qu'il « n'est pas à ce stade en mesure de se prononcer sur la plausibilité de la prévision de déficit pour 2022 (-4,8 points de PIB) ». C'est la première fois depuis 2016, et le dernier budget du quinquennat de François Hollande, que le HCFP est aussi sévère avec un projet de loi de finances. « Pour 2022, le conseil a été saisi sur une base d'informations incomplètes. Faute d'information, le conseil ne peut pas à ce stade, se prononcer sur le solde public de 2022 », a souligné le président du HCFP et premier président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici, en audition à l'Assemblée nationale mercredi matin.

Un salarié qui part à la retraite

Retraite : après des années de hausse, l'âge moyen de départ stable en 2020

En treize ans, l'âge moyen de départ constaté par l'Assurance retraite est passé de 60,9 ans à 62,8 ans, avec des accélérations brutales sous la présidence de Nicolas Sarkozy, puis une progression au ralenti sous François Hollande et Emmanuel Macron, entrecoupées de plusieurs stagnations (2010, 2013, 2016 et donc 2020). La stabilité constatée l'an dernier vaut aussi pour le nombre de nouveaux retraités, inchangé à quelques centaines près, à 662 000 bénéficiaires « de droit direct » (hors réversion).

Un jeune épargnant heureux

Epargne : une bonne nouvelle inattendue pour le taux de votre Livret A

Le dernier mot reviendra donc au ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, qui a le pouvoir de prendre une orientation différente de celle de la Banque de France. Une situation qui s'est produite à plusieurs reprises comme en février 2015, quand le gouvernement de François Hollande avait maintenu à 1% la rémunération du Livret A malgré la demande de la Banque de France de la diminuer.

Crash de fusée

Le top 5 des flops des produits d'épargne

L'objectif initial ? « Permettre d'orienter plusieurs milliards d'euros de l'épargne des Français vers le développement des entreprises », déclarait le ministre de l'Économie et des Finances de l'époque, Pierre Moscovici, en mars 2014. Plus de 6 ans plus tard, 1,4 milliard d'euros sont investis sur les PEA-PME. Bercy n'avait pas livré de chiffrage du nombre de plans à atteindre. Mais le président de la République de l'époque, François Hollande, avait lui-même annoncé que « 80 000 comptes » avaient « déjà été ouverts » en septembre 2014. Un seuil atteint en réalité… mi-2018. La très optimiste statistique de François Hollande révélait une certaine ambition pour ce produit, qui reste aujourd'hui une « niche ».

Jean Castex

Remaniement : Jean Castex va gagner 50% de plus que ses ministres

En acceptant de devenir chef du gouvernement, Jean Castex va voir ses émoluments baisser puisque le salaire mensuel du Premier ministre est fixé à 15 140 euros bruts (181 680 euros bruts/an) depuis un décret du 23 août 2012 signé par François Hollande en réponse à sa promesse de campagne de baisser de 30% les revenus du président de la République et des membres du gouvernement (décret du 17 mai 2012). De plus, il devrait quitter ses autres fonctions, notamment celle de maire comme il l'a annoncé dès vendredi.

Travailleur senior fatigué

Réforme des retraites : la botte secrète du gouvernement

En tout état de cause, ce principe comporte plusieurs exceptions. En effet, l'exécutif a promis de maintenir le dispositif « carrières longues » mis en place sous le quinquennat de François Hollande et qui permet à ceux ayant validé cinq trimestres avant 20 ans, quel que soit le statut professionnel (salarié, indépendants, fonctionnaires) de partir deux ans plus tôt. Les départs anticipés des travailleurs handicapés entre 55 et 59 ans seront conservés tout comme la retraite pour incapacité permanente. Celle-ci prévoit un départ à 60 ans sans décote et elle sera même étendue aux fonctionnaires et salariés des régimes spéciaux.

Un Livret A et des billets

Livret A : comment il a cannibalisé les autres produits d'épargne

Mais le graphique met en évidence un autre pic, fin 2012 début 2013. Là encore, lié à une décision politique : celle prise par François Hollande, qui a succédé en 2012 à Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, de relever le plafond de versements du Livret A. Lors de la campagne qui a précédé son élection, Hollande avait en effet promis de doubler ce plafond (15 300 euros à l'époque). Il n'ira pas tout à fait au bout de sa promesse, mais relèvera tout de même ce plafond en deux temps : à 19 125 euros le 1er octobre puis à 22 950 euros le 1er janvier 2013.

Autres articles

Historique et évolution du plafond de dépôt sur le Livret A

Enfin, en 2012, François Hollande avait annoncé, lors de sa campagne électorale à la Présidence de la République, un doublement des plafonds du Livret A et du Livret de développement durable, dès l'été de son élection. Dans les faits, un premier relèvement de 25% à 19 125 euros a eu lieu le 1er octobre 2012. Le plafond du Livret A a ensuite été fixé à 22 950 euros à compter du 1er janvier 2013 (équivalent à un second relèvement de 25%). En mai 2014, la poursuite de la « promesse de campagne de Hollande », dont l'objectif était un plafond du Livret A à 30 600 euros, a été abandonnée. En 2018, un rapport de la Cour des comptes a estimé que le plafond des livrets réglementés devrait être abaissé.