DSP2 - directive européenne sur les services de paiement

Actualités DSP2

Un homme fait un virement depuis son mobile

Virement : ce que vous n'avez plus le droit de faire avec votre argent

À l'époque, le Parlement examine un projet de loi (2) destiné à transposer dans le droit français une directive européenne sur les services de paiement. Ce texte, mieux connu sous le nom de DSP2, donne notamment un cadre juridique à deux nouveaux services financiers : l'agrégation de comptes et l'initiation de virement. Point commun entre les deux : pour y accéder, vous devez autoriser l'acteur qui vous fournit le service à récupérer les transactions de vos comptes, via votre espace bancaire en ligne, en lui confiant vos identifiants bancaires.

Mère et fille mettant de l'argent dans une tirelire

Pourquoi je ne peux plus virer d'argent sur le compte épargne de mes enfants ?

Au fil du temps, toutefois, les banques ont, semble-t-il, pris un peu de liberté avec cette règle, en acceptant notamment les virements sur les comptes épargne d'un tiers. Jusqu'à l'intervention des pouvoirs publics. En juillet 2018, la commission des finances du Sénat examine l'ordonnance transposant en droit français la 2e directive européenne sur les services de paiement (DSP2). Face aux risques induits par les nouveautés introduites par ce texte, et donc pour limiter les risques de fraude, la commission demande, dans son rapport législatif, que les banques appliquent strictement le cadre posé par le texte de 1969. Elles ont depuis obtempéré, chamboulant de fait les habitudes prises par nombre d'entre nous.

carte biométrique BNP

BNP Paribas : la carte bancaire biométrique va coûter près de 160 euros

Cette carte avec lecteur d'empreintes digitales est présentée comme une manière de fluidifier les paiements, dans un contexte où les Français sont nombreux à jongler avec plusieurs cartes bancaies (et codes secrets). Elle est aussi présentée comme une façon de sécuriser davantage les transactions en magasin. Ce dispositif est « conforme aux exigences de sécurité de la Directive européenne sur les services de paiement (DSP2) qui nécessite que le titulaire de la carte soit identifié régulièrement. […] Le sans contact peut être utilisé en toute sécurité pour tous les montants de paiement et offre une expérience client similaire à la fois avec et sans contact », met ainsi en avant Thalès.

Un homme tient un mobile et une carte bancaire

Carte bancaire : ce qui change en 2021 pour la sécurité de vos paiements

Réduire cet écart en sécurisant mieux les achats sur internet, c'est une des ambitions de la directive révisée sur les services de paiement (DSP2), une réglementation européenne entrée en vigueur en janvier 2018. Pour y parvenir, le texte impose l'usage de nouvelles règles de sécurité pour les paiements en ligne. Des règles qui vont s'appliquer de plus en plus fréquemment, à mesure que la date limite pour les mettre en œuvre approche. Cela n'est pas sans conséquence pour vous, les usagers, qui allez devoir prendre de nouvelles habitudes, si ce n'est déjà fait.

Paiement biométrique mobile

Carte bancaire : des changements pour votre sécurité

Au cœur de la DSP2, un concept : l'authentification forte. Soit l'usage non plus d'un facteur unique (un numéro de carte bancaire par exemple), mais d'une combinaison de facteurs pour s'assurer que la personne qui tente de se connecter à votre banque en ligne ou de payer avec votre carte est bien vous, et pas un usurpateur. Principale victime de cette nouvelle ère : le code SMS à usage unique, expédié au moment du paiement en ligne. Bien pratique, mais pas suffisamment sûr selon les critères de la DSP2.

Smartphone, mobile, application, tablette, appli

Banque : les 5 nouveaux services qui vous faciliteront la vie en 2020

Des bouleversements dans les usages qui s'accompagnent de changements réglementaires. Depuis septembre, la mise en œuvre d'un texte européen, la 2e directive sur les services de paiement (DSP2), est entrée en phase active. En contraignant notamment les banques à desserrer leur étreinte sur les données de leurs clients, elle ouvre la porte à une pléiade de nouveaux services de banque au quotidien, dont certains vont exploser dès 2020. En voici un florilège.

paiement avec une carte bancaire biométrique de la Société Générale

Paiements en ligne : la sécurité renforcée des paiements appliquée d'ici à fin 2020

La deuxième directive européenne sur les services de paiement, dite DSP2, visant à renforcer la sécurité des transactions et opérations bancaires en ligne, était entrée en vigueur le 14 septembre dernier. Mais tous les acteurs concernés n'étaient pas prêts en France comme dans d'autres pays européens.

Forum DSP2

DSP2 : sécurisation renforcée et coercition

Sous prétexte de la Directive européenne sur la sécurisation renforcée des données (DSP2), ma banque CIC m'impose deux choix : soit j'installe une application mobile pour accéder à mes comptes en ligne sur un smartphone, soit je souscris à un abonnement annuel de 15 euros HT/an pour un boîtier « safetrans » + 7 euros HT à la souscription pour une carte dédiée (valable 3 ans).

comparatif applications bancaires Moneyvox avis

L'obligation d'activer Certicode Plus sur l'application mobile pour ajouter un bénéficiaire sous prétexte du DSP2. C'est plus une contrainte exagéré pour le client qu'une sécurité.

PSD2 - Open Banking sécurisé

Cela voudrait-il dire que tous les établissements bancaires doivent désormais disposer de l'intégration API de Token.io qui deviendrait en quelque sorte une norme DSP2 ? [Message de Merlin Grandjean] Bonjour, nous sommes dans une période très floue où les banques sont censés produire et mettre à disposition leurs API afin de permettre l'implémentation de la directive DSP2 selon le principe de l'open banking. Ces API étaient censées être prêtes pour le 15 septembre, aucune ne l'était (pour les…

Le nouveau procédé de connexion pour la consultation des comptes

Et je me dis qu'il est heureux qu'on ne nous demande pas une authentification par un dispositif de type biométrique, tel que les empreintes digitales que la DSP2 aimerait bien voir généralisé, du moins me semble-t-il. En effet, sur mon smartphone, l'identification par les empreintes digitales marche 1 fois sur 2, au mieux. Quand on a des mains de travailleur manuel, bien calleuses, le procédé me semble difficile à utiliser, sereinement et avec efficacité.

Autres articles

Authentification forte : définition et mode d'emploi

C'est la conséquence de l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation européenne : la DSP2 (2e directive sur les services de paiement) qui ambitionne notamment d'améliorer la sécurité des services financiers dans l'univers numérique.