Assurance-vie

Assurance vie : le comparatif des contrats 2022

Connaître son horizon de placement rentre également dans l'équation. Il s'agit du temps pendant lequel vous voulez laisser l'argent sur le contrat. L'assurance vie ne fonctionne pas comme un livret. En effet, si vous pensez simplement mettre de l'argent de côté pendant quelques mois avant de le libérer, l'assurance vie n'est pas le produit idéal, à cause de l'imposition des retraits. De plus, l'argent ne peut pas être récupéré aussi rapidement qu'avec un livret par exemple (il faut en général…

Ouvrir une assurance-vie : documents obligatoires, bulletin d'adhésion, rétractation

Le souscripteur d'une assurance vie doit avoir la capacité juridique de souscrire un contrat. Cela exclut de fait les majeurs sous tutelle et les mineurs non émancipés, qui ne peuvent donc pas ouvrir eux-mêmes une assurance vie. En revanche, un représentant légal peut souscrire en leur nom.

Fiscalité de l'assurance vie : les impôts en cas de rachat

Dans le jargon de l'assurance vie, le rachat désigne le retrait d'argent du contrat. Celui-ci peut être partiel ou total. En effet, l'épargne accumulée sur l'assurance vie n'étant pas bloquée, l'épargnant peut puiser dedans lorsqu'il en a besoin. En cas de retrait total, le titulaire liquide alors son contrat et demande le versement de son épargne sous forme de rente ou de capital.

Récupérer le capital d'une assurance vie

Si le bénéficiaire est nommément cité, le refus d'une succession n'entraîne pas la perte du bénéfice de l'assurance vie. En revanche, si la clause ne désigne qu'un « héritier », la question se pose de savoir si une personne ayant refusé une succession peut-elle toujours être qualifiée d'héritier afin de bénéficier de l'assurance vie. Le Code des assurances prévoit que « les héritiers, ainsi désignés, [...] conservent ce droit en cas de renonciation à la succession ». Malgré tout, cette situation engendre régulièrement un débat juridique.

Actualités Assurance-vie

Reveil nouvel an

Assurance vie : pourquoi retirer avant ou après le 31 décembre peut tout changer

Vous disposez d'une assurance vie de plusieurs dizaines d'années sur laquelle se sont mécaniquement amassées les plus-values ? Ou d'une assurance vie plus récente, ouverte par exemple voici 10 ans, mais avec des sommes importantes ? Dans les deux cas, vos plus-values dépassent peut-être les franchises d'impôt valables pour une assurance vie de plus de 8 ans.

Exit

Assurance vie : ouvrons le transfert à tous les contrats, sans perte fiscale

Comme MoneyVox l'a démontré dans une étude sur le poids des frais sur versement, l'un des nombreux postes de frais de l'assurance vie, déposer de l'argent sur une vieille assurance vie bancaire vous coûte en moyenne 2,81% ! Pour 1 000 euros versés, seuls 972 euros sont investis sur votre assurance vie... et il faut plusieurs années pour ne serait-ce que retrouver sa mise de départ. Or ces frais sont négociables chez les conseillers en gestion de patrimoine, ou inexistants dans les banques et courtiers en ligne. Et les assurances vie de ces derniers affichent souvent des options de gestion bien plus complètes et de meilleures performances.

Homme en costume avec des gants de boxe

Assurance vie : 3 propositions choc pour « payer moins et gagner plus »

La proposition suivante a certes des contours très « technico-techniques » mais elle pourrait créé le cadre d'un comparaison facile (et donc plus utile pour les épargnants) entre les gestions pilotées. Albéric de Montgolfier et Jean-François Husson proposent ainsi de « modifier le code des assurances pour y prévoir une définition spécifique de l'arbitrage en assurance vie – conditions d'accès, modalités de conclusion du mandat, obligations des mandataires envers les souscripteurs du contrat - afin de protéger les épargnants de pratiques hétérogènes entre les intermédiaires exerçant un mandat d'arbitrage en assurance vie ».

top 10

Assurance vie : le top 10 des contrats

Instrument de préparation à la retraite ? Outil de succession ? Support de prévoyance ? Placement léger en fiscalité ? Support financièrement performant ? Souvent surnommée « couteau suisse de l'épargne », l'assurance vie est tout cela à la fois. Cette « assurance », ce sont toutefois les banquiers qui le vendent le mieux. Ou du moins qui en vendent le plus. Car les banques – ou plutôt les assureurs filiales des groupes bancaires – détiennent 58% de l'épargne placée en assurance vie (1). Les…

Forum Assurance-vie

Donation et succession sur assurance-vie démembrée ?

Si c'est le cas, qui m'étonne quand même, il serait possible de faire un don de 100k de nue propriété d'assurance-vie démembrée en viager d'une assurance vie de valorisation totale de 433333€ (pr l'exemple car bcp plus que le réel) avec 333333€ d'usufruit pour ma mère.... Et à son décès, l'usufruit serait défiscalisé ainsi que les plus values générées et non consommées lors du démembrement...

Conseil choix ETF et assurance vie

Ayant une assurance vie moyennement performante (1,4% de frais sur versement, 0,7% de gestion et un rendement en 2020 de 0,9% net de frais de gestion), je procède actuellement à un rachat total de celle-ci et j'aimerais ouvrir 2 autres assurances vie.

Que ce passe-t'il en cas de faillite d'une société d'assurance vie?

De ce que j'ai compris lors du faillite d'un courtier (ex : placement direct pour l'assurance vie SwissLife) -> Aucune conséquence (l'argent est chez l'assurance vie).

Bénéficiaire assurance vie post-décédé / pas d'autre bénéficiaire / pas de clause de représentativité

Par ailleurs même en présence de bénéficiaire de premier rang ou de second rang, la bénéficiaire étant post-décédée alors ses héritiers toucheront quand même sa part car : « Le bénéfice d'une stipulation pour autrui est transmis aux héritiers du bénéficiaire désigné lorsque celui-ci vient à décéder après le stipulant, sauf manifestation contraire de volonté de ce dernier. Dès lors, viole les articles 1121 du code civil et L. 132-9 du code des assurances, la cour d'appel qui décide que les…