Assurance

Assurance Emprunteur : bien la choisir pour son crédit immobilier

Entre 2010 et 2018, ce sont pas moins de six lois, qui sont venues améliorer les droits du consommateur pour comparer et changer d'assurance en instaurant le taux annuel effectif de l'assurance (2014), la fiche standardisée d'assurance emprunteur (2015) ou encore la possibilité de changer d'assurance durant le crédit (2018).

Assurance auto : au tiers, tous risques, garanties... Comment bien choisir ?

L'absence de couverture constitue donc un délit : le défaut d'assurance est passible d'une amende de 3 750 euros et de peines complémentaires (suspension de permis, confiscation du véhicule…). L'amende forfaitaire pour une première constatation de conduite sans assurance est de 500 euros. Pour prouver l'existence d'une assurance, il faut apposer le certificat d'assurance (la « vignette verte ») sur le pare-brise du véhicule, ou de façon visible sur un deux-roues motorisé.

Assurance scolaire : obligatoire ou non ? Ce qu'elle couvre comme garanties

Si votre enfant est responsable du dommage, vous devez envoyer la déclaration d'accident à votre compagnie d'assurance. Ou aux deux compagnies si plusieurs assureurs prennent en chargent la responsabilité civile, via l'assurance habitation et via l'assurance scolaire (un seul d'entre eux se chargera en revanche de l'indemnisation de la victime).

Ouvrir une assurance-vie : documents obligatoires, bulletin d'adhésion, rétractation

Il n'y a pas d'âge maximal fixé par la loi ou la réglementation pour souscrire une assurance vie. Conclure un tel contrat est donc possible passé 70 ou 80 ans. Il faut cependant savoir que pour les versements effectués après 70 ans, les règles d'imposition qui encadrent l'assurance vie ne sont plus les mêmes. Par ailleurs, la Fédération française de l'Assurance a émis une recommandation visant à « écarter les souscriptions à des âges très élevés dans des conditions qui laissent envisager un risque sensible de contestations ultérieures ». Elle préconise ainsi à l'assureur de « mettre en place une procédure d'examen systématique pour les demandes de souscription au-delà d'un certain âge et, en tout état de cause, à partir de 85 ans ».

Actualités Assurance

Une femme avec des billets de 100 euros

Prêt immobilier : comment changer d'assurance emprunteur

Depuis 2010, le législateur a tenté à plusieurs reprises de permettre à l'emprunteur de choisir l'assurance de son choix. Précédemment, l'assurance de la banque qui octroie le crédit était quasi systématiquement imposée. Depuis, il est censé pouvoir opter plus facilement pour une autre assurance moins chère et présentant des garanties équivalentes à celles proposées par la banque. Il est possible de changer son assurance de prêt à tout moment, pendant la 1ère année de son crédit, en respectant un préavis de 15 jours maximum avant la date anniversaire de la signature de l'offre de prêt. Une faculté de résilisation qui se répète chaque année à la date anniversaire du contrat.

Un contrat immobilier

Assurance habitation : les clés pour choisir si vous êtes locataire

Pour limiter le coût de son assurance multirisque habitation, le locataire doit donc surtout adopter une démarche commerciale. C'est-à-dire comparer les contrats. Et il y a du tri à faire. En effet, d'après Meilleure Assurance, assurer un studio parisien de 20 m2 peut revenir du simple au triple en fonction de l'assureur et des garanties choisies : de 63 euros par an pour la MAE à 193 euros chez la Maif en reprenant les exemples de contrats comparés pour nous par Meilleure Assurance.

Cercueils

Assurance vie et assurance décès, c'est pareil ?

La législation n'aide pas les assurés à éviter la confusion entre assurance vie et assurance décès. Le produit d'épargne comme l'assurance décès sont en effet codifiés dans un même chapitre du Code des assurances. Celui-ci distingue les « assurances sur la vie » (comme l'assurance décès présentée ci-après) des « opérations de capitalisation » (comme l'assurance vie en tant que produit d'épargne).

Prison euros

L'assurance vie est bloquée 8 ans !

L'ancienneté du contrat joue en revanche bel et bien sur le niveau d'imposition. Les plus-values réalisées grâce à votre assurance vie sont soumises à l'impôt sur le revenu. Or l'impôt n'est prélevé que lorsque vous réalisez un retrait (ou rachat dans le jargon de l'assurance vie). La fiscalité est plus ou moins avantageuse si vous réalisez ce retrait avant ou après ce fameux cap des 8 ans.

Forum Assurance

Assurance du prêt : assurance groupe sur capital initial et recalcul mensualités en cas de remboursement(s) anticipés ?

En fait j'ai peur de souscrire leur assurance groupe en me disant que ce système de recalcul des primes est intéressant (sans chercher à faire une délégation d'assurance ou une substitution d'assurance, pourtant moins chère et mieux couvrante mais avec des primes plus élevées dans la durée), et de me rendre compte, au premier remboursement anticipé (vraissemblablement 24 mois après le début du remboursement du prêt), qu'il n'y a pas de recalcul, que notre prime d'assurance reste fixe, et quand…

Assurance emprunteur personne a risques aggravés

S'il s'avère en définitive que l'assurance n'est pas possible, il lui faut envisager avec le prêteur la possibilité de mettre en place une garantie alternative à l'assurance , comme une caution, une hypothèque sur un autre bien, le nantissement d'une assurance-vie, d'un portefeuille de valeurs mobilières ou d'un contrat de prévoyance individuel.

Assurance vie et tempo décès

Merci [Message de Buffeto] cette discussion date de 2008 mais est toujours d'actualité [Message de Triaslau] Et c'est effarant qu'un conseiller ne sache pas expliquer simplement la distinction entre ces deux produits qui n'ont absolument rien à voir que ce soit à l'entrée, en cours et à la sortie ... [Message de Triaslau] Alors on est dans le cas de l'assurance décès. Vous souscrivez une assurance qui fait que si vous décédez l'assurance payera la maison pour que vos héritiers en dispose…

assurance prêt

Mais payant des primes d'assurance dès l'acceptation vous êtes assurés, et si hélas, une telle situation se présentait, l'assurance verserait le montant assuré (= capital emprunté mais non mis à disposition) aux ayants droit qui pourraient donc, ainsi, poursuivre le projet.