Arbitrage

Frais assurance vie : à quels coûts faut-il s'attendre ?

La plupart des contrats web n'occasionnent pas de frais en cas d'« arbitrage à la demande » ou d'« arbitrage manuel ». Les autres distributeurs (banques, CGP, associations...) prélèvent le plus souvent des frais d'arbitrage sous forme d'un pourcentage, généralement inférieur à 1% du montant arbitré. Plus rarement, ces frais correspondent à un prix fixe par opération, quel que soit le montant arbitré. D'autres assurances vie permettent chaque année à l'investisseur de réaliser 1 à 3 arbitrages gratuitement. Dans ce cas et quand cela est possible, l'épargnant a intérêt à optimiser ses opérations en privilégiant les transferts de montants importants.

La gestion libre en assurance vie

Les options d'arbitrage automatique, parfois appelées « option de gestion » ou « arbitrages programmés », sont des dispositifs qui déclenchent des arbitrages dans le futur, sans intervention de l'épargnant, quand une condition de temps ou de variation d'une valeur est remplie. La mise en place d'une option d'arbitrage est gratuite, seuls les arbitrages générés peuvent éventuellement être facturés.

Fortuneo Vie - l'assurance-vie de Fortuneo : 200 euros offerts pour une première adhésion

Les frais de gestion annuels varient de 0,60% à 0,75% selon les supports. Alors que les arbitrages à la demande, par internet, sont gratuits, les arbitrages automatiques sont facturés forfaitairement 28 euros, ce qui les destine plutôt aux plus gros investisseurs.

Gestion pilotée (sous mandat) en assurance vie : mode d'emploi

Certains contrats proposent un fonctionnement par défaut en gestion pilotée, comme Yomoni Essentiel. Pour les autres, il faut activer la gestion pilotée sur le contrat. Ensuite, c'est le gestionnaire qui prend la main et réalise les arbitrages, le plus souvent une fois par trimestre, en fonction de l'évolution des marchés financiers. Il existe quelques contrats où il est possible de compartimenter une partie de l'épargne en gestion pilotée et l'autre en gestion libre, comme Darjeeling de Placement-direct. Dans la majorité des cas, la gestion pilotée concerne l'intégralité du contrat et l'épargnant ne peut plus effectuer d'arbitrage de son côté, sauf à changer de mode de gestion et revenir en gestion libre.

Actualités Arbitrage

flèche qui monte

Assurance vie : le boom de la gestion sous mandat

Selon l'Autorité des marchés financiers, la part des sociétés de gestion qui gèrent des mandats d'arbitrage en assurance vie est passée de 10,8% en 2011 à 16,2% en 2012 pour atteindre 18,3% en 2019. L'AMF souligne tout de même que cette proportion est restée plutôt constante ces dernières années « entre 18% et 19%, soit 111 sociétés de gestion au 31 décembre 2019 ». En revanche, les sommes qui sont confiées à ces gérants sont, quant à elle, loin d'être stables. Au contraire, elles flambent.

Loupe pour déchiffrer des cours boursiers

Epargne : comment bien choisir ses ETF pour investir en bourse ?

Rappelons toutefois qu'en finance, la spécialisation est un facteur de risque accru. « L'an dernier, la thématique « entreprises technologiques » a été surperformante. Mais est-ce qu'il en sera de même dans les 2 ou 3 prochaines années ? Cela reste un pari. Les fonds thématiques restreignent le champ d'investissement et sont donc plutôt synonymes d'une volatilité accrue », expliquait récemment à MoneyVox Sébastien d'Ornano, président de Yomoni, qui gère des mandats d'arbitrage en ETF.

Des flèches qui décollent

Assurance vie : la gestion pilotée vaut-elle le coût ?

Si son assurance vie le permet, il est ainsi possible de déléguer à la société de gestion partenaire le soin de sélectionner les fonds et de gérer les arbitrages. L'épargnant n'a lui qu'à choisir l'allocation-type qui semble le mieux correspondre à son profil parmi les mandats à sa disposition. Un épargnant frileux - se constituant une épargne de première intention ou ayant une échéance courte de placement - privilégiera plutôt un mandat équilibré, tandis qu'un particulier acceptant une prise de risque accrue autorisera le gérant à miser plus allègrement dans des entreprises prometteuses, mais dont la pérennité reste à construire.

Loupe, enquête

Assurance vie : 3 frais à négocier… et 3 tarifs à comparer

Cette ligne de frais n'est pas systématique : les frais d'arbitrage sont à 0% sur la plupart des assurances vie en ligne et sur certains contrats associatifs ou d'assureurs mutualistes. Même certains grands réseaux bancaires prévoient un arbitrage gratuit par an. Une « fleur » qui peut être étendue à plusieurs arbitrages, en négociant…

Forum Arbitrage

AV ING : Arbitrage d'un fond en unité de comptes vers Netissima impossible

Désinvestir le maximum de cet UC A, en respectant bien sûr les CG qui stipule « Le solde par support après réalisation de l'opération ne doit pas être inférieur à 100 euros. » pour réinvestir sur Netissima en respectant bien sûr la règle également dictée dans les CG et bien connue, à savoir, 20 % minimum (d'après mon contrat) de cet arbitrage doit être investie en UC.

ABC Arbitrage - FR0004040608 ABCA

ABC arbitrage est spécialisé dans la conception de stratégies d'arbitrages sur la plupart des marchés financiers européens et américains. Le groupe réalise des opérations visant à exploiter des différences de prix injustifiées entre instruments financiers convergents à un terme donné. Les positions prises concernent presque exclusivement des actions et des dérivés d'actions.

Arbitrage sans signature...

De toute façon, et si la conseillère a réalisé l'avenant d'arbitrage en présence des clients, il lui était logiquement facile de faire signer l'opération immédiatement .... [Message de Jeanne84] Le contrat a été ouvert en 2009... [Message de paal] Bigre un contrat qui a déjà plus de 10 ans, et sur lequel vous n'aviez pas expérimenté un seul arbitrage ?

arbitrage capimmo --> fonds euros ?

Aussi je me demande qu'est-ce qui est le plus judicieux : conserver mes UC Capimmo, ou bien réaliser un arbitrage et transformer mes Uc Capimmo en fonds euro. Je serais tenté de répondre l'arbitrage car, en supposant que le taux annuel de Capimmo soit de l'ordre de 1%, ça fera du 0,25% net, alors que le taux du fonds euro a peu de chance d'être aussi faible.